Réseaux sociaux.

Une personne accusée d’avoir la variole du singe était enfaite atteint de la neurofibromatose. Cette histoire, nous montre une fois de plus que nous devons être attentif à ce que nous publions surtout quand cela concerne l’état de santé d’une autre personne. Nous avons encore pas du chemin à parcourir pour mieux faire connaitre la maladie.

Voici des articles traitant du sujet :

https://www.sudinfo.be/id477330/article/2022-07-31/linquietante-revelation-dun-medecin-dans-le-metro-de-madrid-je-lui-ai-demande-ce

https://fr.metrotime.be/sante/non-un-medecin-na-pas-repere-un-homme-positif-la-variole-du-singe-dans-son-metro

https://www.7sur7.be/home/un-medecin-repere-un-homme-atteint-de-la-variole-du-singe-dans-le-metro-madrilene-cest-tres-inquietant~a3d642f1/